2017-09-29 Compte-rendu du bureau ouvert

compte-rendu
bureauouvert

#1

Présents

  • Hugo Barthélemy
  • Paul Guichon
  • Louis Margot-Duclot
  • Sophie Briante Guillemont
  • Jean-Marc Le Roux
  • Adrien Fabre
  • Paula Forteza et son équipe (Marianne Billard, Mauricio Mejia et Emmanuel Raviart)

Projets présentés

Consul

Hugo Barthélemy présente Consul, plateforme de budget participatif développée par la ville de Madrid
Implémentation localisée en français
Expérimentation en cours chez un bailleur social

Decidim

Hugo présente ensuite, Decidim, plateforme de budget participatif développée pour Barcelone.
Contrairement à Consul, dont elle est un fork, qui ne permet qu’un projet par instance, Decidim permet de faire du multi-projets

Gestion des députés et de leurs droits

Paul Guichon, développeur à l’Université Paris 8, propose de lancer un service d’identification (single sign-on (SSO)) et de gestion des droits pour les députés, leurs collaborateurs, etc.

Ce service sera basé sur OAuth 2, OpenID Connect et LDAP.

Paul développe un projet similaire à l’unversite Paris 8.

97.network

Louis Margot-Duclot présente le 97.network, projet de blockchain (basé sur Ethereum) au service des institutions.
97.network permet de crowdsourcer la gouvernance des institutions.

DuraLex / SedLex

Jean-Marc Le Roux présente DuraLEx et SedLex, deux projets complémentaires pour automatiser le traitement des documents législatifs (amendements, projets/propositions de lois).

Projets avancés

Amenda

Une grande partie de l’équipe a ensuite réfléchi aux spécifications du projet, baptisé Amenda, de production et suivi des amendements pour une Constitution participative, imaginé lors de la réunion précédente.

Fait :

  • Cadrage et architecture générale
  • Parcours utilisateur (user workflow)
  • Lisez-moi

À faire :

  • Page d’accueil (landing page)

Travaux à venir / Remue-méninges réforme constitutionnelle

Pour finir l’équipe a fait un brainstorming sur la démocratie numérique.

  • Projet de hackathon à l’'Assemblée nationale en 2018
  • Lundi 9/10 : lancement de la consultation du groupe de travail démocratie numérique sur DemocracyOS en vue de la rédaction du rapport sur la participation citoyenne dans la réforme constitutionnelle.
    • Thèmes:
      • droit de pétition
      • participation au processus législatif
      • participation au contrôle de la loi
      • participation libre/non-numérique.
    • Pistes
      • budget participatif
      • mandat impératif
      • question citoyenne au gouvernement (initiative de Make.org)
      • transparence : adapter le droit de demander des comptes à l’administration à l’ère du numérique
      • vote électronique
      • logiciel libre
      • encourager la participation citoyenne dans le processus législatif
      • caractère contraignant de la participation citoyenne

Imaginer une “Cour des Comptes du logiciel public?” pour lutter contre la localité des logiciels administratifs. La logique: auditer la production de code utilisé par l’administration et fournir une force de développement pour des outils réutilisables à travers toute l’administration pour

  1. élever la qualité du code utilisé
  2. réaliser des économies d’échelle.

Inscription de grands principes/enjeux du numérique pour les institutions: participation citoyenne, transparence, réduction des coûts, simplification

Idées

  • Faire des vidéos de présentation du bureau ouvert et de ses principaux projets.
    • Ce sera un des thèmes du prochain bureau ouvert.
  • Faire un bureau ouvert le soir en plus des vendredi :
    • Ces bureaux ouverts en soirée auront lieu le lundi de 19h30 à 22h30., le premier commençant le 9 octobre. Comme pour les autres bureaux ouverts, 'inscription est obligatoire et doit se faire au plus tard 4 jours avant.

#2

Merci pour l’info sur la consultation du groupe de travail démocratie numérique sur DemocracyOS lundi prochain.
Le groupe de travail s’est sans doute auto contraint sur les thèmes par la concomitance de deux objectifs : se préparer à la prochaine révision constitutionnelle et “en même temps” viser l’amélioration du fonctionnement de l’AN.
Si la consultation est réellement sur les enjeux constitutionnels de la participation citoyenne, alors les thèmes doivent être plus larges et la consultation devrait aborder d’autres thèmes :

  • la désignation et le contrôle des élus
  • la participation aux décisions locales
  • la gestion des communs

pour mémoire les consultations proches du sujet déjà réalisées sur Parlement et Citoyens :


#3

Il suffira de les ajouter à la consultation dans la rubrique “Autres idées”.