Data For Good #1 : Outil de visualisation budgétaire


#1

Première séance de brainstorm pour répondre à l’appel à projet Data For Good.

  • choix d’un cas pratique pour ancrer le projet dans le réel :
  1. suivi d’annonces gouvernementales et leur résultat concret (ex: Actions startups)
  2. suivi et contrôle des dépenses budgétaires (where does my money goes)
  3. suivi de l’implémentation de la loi
  • Quel type d’évaluation ? qualitative / quantitative ?
  • Faire le lien avec datafin? suivi des dépenses publiques ?
  • développer un outil pédagogique de suivi de la dépense publique axé sur un cas concret

Objectif : Ouvrir l’évaluation des politiques publiques

  1. Mettre au centre de l’évaluation la donnée : pour plus de transparence et pour plus d’objectivité

  2. Intégrer le citoyen et la société civile à l’évaluation à travers d’outils numériques

  3. Pour concrétiser cela, nous allons partir de l’évaluation et le suivi de la dépense publique

Session 2 : 21/09/2018

Matthias De Bièvre et Mauricio Mejia

On prenant l’exemple du Budget Monitor de Géorgie (https://budgetmonitor.ge/en), nous voulons, dans un premier temps, simplifier la compréhension de la répartition du budget de l’Etat (PLF) à travers des data-visualisations. Dans une seconde phase et suite à la consultation citoyenne, la comparaison entre les crédits du PLF et l’exécution budgétaire nous permettra de déterminer les données qui manquent et l’état qualitatif de celles qui sont ouvertes.

Cet outil servira de base à une consultation citoyenne, pour déterminer quelle dépense publique intéresse le plus les citoyens afin d’en auditer l’éxecution budgétaire.

Ce projet nous permet d’une part de proposer un outil de transparence et de pédagogie à destination des citoyens mais aussi des parlementaires et décideurs publics. D’ autre part, la comparaison entre le PLF et l’exécution budgétaire, nous permettra de repérer les données manquantes pour une évaluation des politiques publiques efficace.

La réalisation de l’outil de data-visualisation budgétaire sera présenté dans le cadre de l’appel à projet Data For Good 2018 en collaboration avec le Bureau Ouvert de Paula Forteza. Notre but est de créer un outil à destination du grand public, mais qui soit aussi util pour les agents publics qui travaillent autour du PLF (administrateurs, députés, sénateurs, cour des comptes…)


#2

Peut être intégré le PLFLR : donc année n-2 et aussi la certification des comptes par la Cour des comptes


#3

Proposition de cas concret : suivi de l’aide publique au développement