Identité numérique de niveau de garantie élevé


#1

La projet du gouvernement prévoit notamment une solution d’identité numérique de niveau élevé ( au sens eIDAS). Faut il prévoir qu’un tel niveau de garantie doit s’imposer autant que possible dans la plupart des usages en raison de la montée des risques cyber et puisque, après tout, qui peut le plus peut le moins ? Ou, au contraire, l’usage du niveau élevé doit il être limité à des cas particuliers finalement peu nombreux ? Par ailleurs, l’édition de l’identité d’un tel niveau de garantie doit elle revenir à l’Etat ?