Pour une nouvelle Assemblée nationale


#1

Les rendez-vous des réformes 2017-2022

C’est dans un chantier de longue haleine que s’engage aujourd’hui l’Assemblée nationale. Il s’agit de passer en revue, en cinq ans, l’ensemble des procédures et de l’organisation de l’Assemblée nationale. Il nous faudra de la ténacité pour le mener à bien, mais c’est la condition pour la modernisation de notre assemblée.
J’ai souhaité que la méthode de la réforme soit claire et connue de tous. Elle tient en quelques mots :

  • Pluraliste, car tous les groupes politiques doivent être associés pour que la réforme soit possible ;
  • Transparente, car il n’y a pas de raison que nos concitoyens ne puissent pas savoir comment la réforme est conduite ;
  • Ouverte, car nos concitoyens ont aussi des idées sur le fonctionnement de leurs institutions et doivent pouvoir les faire valoir ;
  • Durable, car nous ne rénoverons pas l’Assemblée nationale en quelques mois.

Je serai attentif à ce que cette ambition, qui constitue le sens de ma présidence, permette de préparer une Assemblée nationale nouvelle pour la prochaine législature.

François de Rugy
Président de l’Assemblée nationale


Préface du communiqué de presse, du 20 septembre 2017, annonçant le processus de réforme de l’Assemblée nationale